top of page
Rechercher
  • Acuseminars

Suivre le chemin doré à la surface de l'eau

Bonne et heureuse année 2023, que ce soit une année de réalisation de vos projets, de bonne santé et d’élévation.

L’hiver reste présent comme une montagne couverte de glace et neige aux pentes rudes et difficile d’accès, mais nous en avons déjà atteint le sommet et nous commençons doucement la descente radieuse. Le soleil a entamé son chemin de retour et l’énergie surgit en surface petit à petit avec chaque minute de lumière en plus. Cette croissance infaillible de lumière nous donne des ailes, de la motivation et des bonnes résolutions. Nous sommes à nouveau prêts à refaire du sport, à préparer de nombreuses sorties culturelles, entreprendre de nouveaux projets et nous lancer dans de nouveaux chemins d’apprentissage !

En même temps, nos défenses immunitaires sont épuisées par les intempéries climatiques et les virus hivernaux qui circulent. Les douces consolations alimentaires des fêtes de fin d’année, particulièrement riches et sucrées, ont alourdi les corps et affaibli nos réserves digestives et notre résistance physique. La déficience de fruits et de légumes de saison continue à se faire ressentir et met à l’épreuve notre imagination pour construire des repas sains.

Il faut accompagner la croissance énergétique à tous les niveaux : mental, physique et spirituel.

Cette période correspond aux rythmes biologiques du « Feu des Reins », c’est-à-dire les fonctions du méridien bioénergétique des Reins associées à l’activation de l’énergie, la remise en marche, la reprise des mouvements, comme le feu dans la cheminée qui consume le bois pour apporter de la chaleur dans la maison. L’image symbolique de cette facette bioénergétique représente le chemin du soleil, l’aurore qui brille sur la surface lisse de la mer à l’aube.

Du point de vue physiologique, il s’agit de renforcer les fonctions hormonales, notamment les corticoïdes, sécrétées par les glandes surrénales, et les hormones thyroïdiennes. Ces systèmes hormonaux portent la responsabilité particulière d’activer le métabolisme, mettre en mouvement la batterie énergétique du corps, faire brûler les calories et les utiliser pour toutes les activités mentales et physiques. Il s’agit de remettre en marche un moteur refroidi ou une cheminée désaffectée. L’activation du « Feu des Reins » permet de réactiver le métabolisme du corps, brûler les graisses, évaporer et éliminer l’eau stagnante depuis des semaines, retrouver le tonus et la souplesse des muscles et articulations, apporter « le feu » dans le chaudron digestif en activant les sécrétions des enzymes. L’activation du « Feu des Reins » apporte la chaleur à la maison du corps et en même temps la chaleur dans la vie, aide à retrouver la motivation et la volonté pour accomplir notre mission de vie, qui nécessite le développement continuel de nouvelles capacités. Nous devenons alors motivés à apprendre, à nous perfectionner, à nous mobiliser pour aborder de nouveaux projets professionnels et personnels ou entreprendre de nouveaux défis.

Les risques associés à cette saison concernent surtout l’appareil locomoteur. Nous pouvons ressentir des raideurs et des douleurs dans la colonne vertébrale ou les articulations. Ces faiblesses touchent à la fois les douleurs physiques et la fragilité mentale. Par exemple, la faiblesse des genoux concerne le fonctionnement de ces articulations du point de vue mécanique comme la capacité de marcher, de courir, de sauter ou de porter les charges. Mais également la capacité à rester debout, à garder une position verticale dans le monde sans fléchir ni plier face aux agressions de l’environnement et aux défis que nous rencontrons.

L’exercice de visualisation qui aide à renforcer les Reins consiste à rester en position allongée et visualiser l’image d’un pêcheur à l’aube qui reste calme en observant la surface lisse de l’eau qui porte le petit chemin doré du reflet du soleil levant. Cette fois, concentrez-vous d’avantage sur ce chemin ensoleillé au milieu de la surface lisse de la mer qui court vers l’infini au-delà de la ligne d’horizon. Visualisez ce chemin doré, de plus en plus intense et profond, qui se propage directement dans la zone entre vos deux reins.

Le point associé à cette période de l’année est le point « Vallée Ensoleillée » (R2, Ran Gu) situé sur la face interne du pied dans un creux anatomique au-dessous du sommet de la voute plantaire (voir illustration ci-dessous).


C’est le « point-feu » du méridien des Reins et son nom symbolise la puissance du « Feu des Reins ». On l’appelle aussi « le feu véritable » qui réactive tous les processus dans l’organisme et toutes les fonctions vitales comme la digestion, la respiration, le métabolisme en général ainsi que les mouvements et la mobilité du corps. Il apporte aussi une chaleur douce et régulière dans la vie et réchauffe nos cœurs en toute circonstance. C’est le feu de l’enthousiasme et de la motivation. La stimulation de ce point active et régularise les sécrétions de toutes les hormones, comme les hormones sexuelles, de la thyroïde, du pancréas et des glandes surrénales, mais aussi la stimulation de la sécrétion du jus et des enzymes digestifs et de tous les liquides organiques pour humidifier les organes des sens, comme la salive dans la bouche ou les larmes dans les yeux. Cette action est à la fois physique et spirituelle, elle soulage le corps épuisé par la souffrance ou un âge avancé et adoucit la perception du monde pour le percevoir plus aimant et chaleureux. Ce point fait partie du méridien extraordinaire « Vaisseau pénétrant » (Chong Mai) associé avec la programmation génétique de l’organisme. C’est aussi un grand point de la longévité, car la longévité ne concerne pas uniquement la durée de la vie mais aussi sa qualité et notamment les capacités à rester toujours actif, à avoir assez d’énergie pour entretenir les relations avec les gens qui nous entourent et accomplir la transmission. A travers ce point, le « Feu des Reins » mobilise les réserves prévues génétiquement dans l’organisme pour apporter de la chaleur durant les temps froids de l’hiver.

Le second point à stimuler est le point « Porte de la Vie » (VG4, Ming Men), situé dans un creux anatomique dans l’espace entre les 3eme et 4eme vertèbres lombaires (voir illustration ci-dessous).


C’est un grand point qui se trouve directement dans la zone des glandes surrénales et des reins. La stimulation de ce point active leur fonctionnement, mais agit aussi sur la zone des lombaires et sur la colonne vertébrale. Cette action est aussi à la fois physiologique et spirituelle, elle permet de renforcer cette zone particulièrement fragile en hiver et de mobiliser la résistance de l’organisme et ses capacités de garder sa position dans le monde malgré toutes les épreuves. Du point de vue bioénergétique, à travers le point « Porte de la Vie », le méridien Triple Réchauffeur communique à tous les organes l’information de la « remise à jour » de la programmation génétique effectuée à chaque instant par le méridien extraordinaire « Vaisseau Pénétrant », permettant à l’organisme de s’adapter aux changements constants de l’environnement et de trouver le confort et la douceur de la vie en toute circonstance. On peut stimuler ces points quotidiennement par acupuncture/électro-acupuncture (20 min), laser (1 min), massage (30-40 secondes jusqu’au moment où on ressent de la chaleur dans le point, signe que la stimulation est efficace) ou réchauffement à distance avec un bâton de moxa (1 min). Pour renforcer l’action, on peut faire pénétrer dans ces points quelques gouttes d’huile essentielle d’Aneth ou de Fenouil, de Térébenthine et de Cannelle (diluer 10 gouttes de chaque huile essentielle dans 50 ml d’huile d’amande douce).

Dr Nadia Volf


Nos formations à venir : www.acuseminars.com

Nos formations en ligne : https://acuseminars.teachable.com/courses


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page