Rechercher
  • Acuseminars

Le vent du changement

Le point E25 « Pivot Céleste », signifie que la forme subtile pivote dans une forme matérielle pour engendrer la conception d’un nouvel être, la création d’une nouvelle vie, d’un nouveau système. L’évolution implique une catharsis, une crise de guérison, quand tous les problèmes surgissent en surface alors que le système immunitaire les repousse en dehors de l’organisme. Selon la promesse ancienne : « Dans les moments de crise, un sage vient dans la ville ». Or, qu’est-ce que la sagesse ? Le radical chinois « Zi » représente à la fois un vieux sage avec une longue barbe blanche et un petit enfant innocent, pur et infiniment curieux devant les découvertes de la vie. Le sage et l’enfant embrassent tous les deux le vent du changement, ils accueillent celui-ci à bras ouverts sans crainte ni doute et avec la joie de la découverte. Mon livre préféré depuis l’enfance est le livre de l’écrivain irlandais Jonathan Swift « Les Voyages extraordinaires de Gulliver », et en particulier son premier chapitre « Gulliver au pays des lilliputiens ». Pour moi, le sens métaphorique de ce livre ne concerne pas la taille de son héros mais son niveau de conscience. Du haut du sommet d’un arbre, l’angle de vue s’élargit, on peut distinguer tous les détails du chemin, tandis qu’au niveau du sol on ne voit qu’une petite partie du trajet. Ainsi, les visionnaires, les sages, les poètes et les prophètes ont souvent été des géants incompris de leurs contemporains. Parfois, comme dans le livre, les lilliputiens font du mal à leurs géants, ils les condamnent, les emprisonnent, les piquent, les torturent, les font brûler. Mais les géants ne leur en tiennent pas rigueur et continuent d’essayer de les aider, comme Gulliver dans le livre prend les petites personnes dans sa main pour les transporter de l’autre côté de la rivière. Le méridien des poumons, passant notamment par le « Portail des nuages » (P2), le « Palais au-dessus des nuages » (P3) et « L’humanité blanche » (P4), nous appelle à apporter toutes les connaissances, expériences et capacités que nous avons acquises au service des autres. Notre rôle de thérapeute est de comprendre la nature essentielle de la personne afin de l’aider d’évoluer, développer de nouvelles capacités, déclencher ses forces d’auto-guérison, atteindre son potentiel maximal et accomplir son destin.

Que l’année 2020 soit pleine de changements, de nouvelles aventures belles et merveilleuses, pour vous, vos familles et vos proches.

Avec tous mes vœux de bonheur et d’amour.

Docteur Nadia Volf

17 vues